Chez Mily

Chez Mily

8 - De retour

<<

 

Quand je me réveille le lundi matin, je me sens reposée. Et mieux dans ma peau. Après notre conversation de vendredi, ils m'ont expliqué comment trouver cette salle, l'ouvrir. Marcher trois fois devant un tableau tout en pensant à cette salle n'avait rien de bien difficile. Il fallait juste que je n'oublie pas de leur donner accès.

 

Mais je n'avais vu personne du weekend. Sauf au moment de ma retenue et dans les cuisines.

 

Je regarde autour de moi. J'ai réussi à apporter toutes mes affaires du placard jusqu'ici samedi soir. Leffy a accepté de me servir mes repas ici. Du coup, ma vie se simplifie beaucoup.

 

Je prends ma douche, me prépare. Je note que j'ai pris des couleurs. Je me sens mieux. Seulement la journée promet d'être dure. Je vais de nouveau subir les brimades, l'attitude froide de tout le monde.

 

Plus que deux semaines et Dumbledore arrive.

 

Je sors dans le couloir et pars pour mon premier cours quand une voix que je connais m'interpelle :

 

- Stacy !

 

Severus. Mon premier ami sorcier. Celui avec qui je me suis disputée cet été. Celui avec qui je ne parle plus depuis ce jour-là.

 

- Tu devrais être plus ferme avec eux, Lily !

 

- Sevy, leurs blagues sont sans danger et mettent de la vie au château, avais-je répondu alors que son visage se tendait.

 

- Tu es amoureuse de l'un de ces… Mauraudeurs, avait-il craché. Je ne pensais pas que tu étais toi aussi une bécasse sans cervelle !

 

Il ne s'était pas arrêté là. Il m'avait sorti tout un tas de noms d'oiseaux pour qualifier les filles qui, comme moi, aimaient l'un des Maraudeurs. J'avais été blessée, humiliée quand il avait dit que je n'avais aucune chance.

 

- Que veux-tu ? demandé-je.

 

- Je…

 

- T'approche pas d'elle, Servilus !

 

Je me tourne pour voir Sirius et Remus qui marchent dans ma direction.

 

- Tu n'as pas mieux à faire, Black ?

 

Ils viennent me défendre. Je le sais au fond de moi, je le sais. Je vois au loin James, Peter et elle. Elle fronce les sourcils avant de se tourner vers les deux Maraudeurs qui sont restés à ses côtés. J'entends au loin mon ancien ami insulter à mots couverts les deux autres. Puis c'est mon tour :

 

- Je ne pensais pas que vous vous préoccuperiez de celle qui a abîmé votre précieuse petite préfète !

 

Je ne veux pas entendre la suite. J'ai compris. Il n'a pas vu mon changement. A vrai dire, comment aurait-il pu ? Je l'évite depuis notre dispute. Même à l'enterrement de mes parents, je ne suis pas allée le voir. J'ai préféré transplaner directement chez Jenna.

 

Je pars. Je rejoins la salle de cours de Métamorphose. Je m'installe à ma place et attends. Quoi je ne sais pas. Je ne sais plus. Même le retour du professeur Dumbledore perd un peu plus chaque jour de son éclat. Il ne me croira pas. Je secoue la tête.

 

Les Maraudeurs me croient. Jenna le sait. Leffy aussi. Alors il m'aidera. Ou au moins, il m'écoutera.

 

Quand je reviens de mes pensées, je vois une chevelure rousse devant le bureau de la directrice de notre maison. Je ne laisse jamais mes cheveux libres. J'ai comme honte d'eux à cause de Pétunia. Pourtant ils sont beaux.

 

Je secoue la tête. Stacy parle au professeur McGonnagall et la seule chose à laquelle je pense, ce sont mes cheveux ?!

 

Je tends l'oreille mais elles sont trop loin et parlent bien trop bas. Je vois notre professeur se pencher pour me regarder. Plus de doutes possibles, je suis leur sujet de conversation. Elle se lève, se dirige vers moi.

 

- J'aimerais vous voir à la fin du cours, miss.

 

Je hoche la tête. Qu'a-t-elle encore inventé ?

 

Je n'écoute pas un mot de la leçon du jour. Je fixe l'arrière du crâne roux du premier rang. Qu'a-t-elle inventé pour renforcer mon enfer ? La sonnerie me sort de mes songes. Je range mes affaires et m'avance. Je vois les Maraudeurs me regarder, tous sauf un.

 

Je réalise que j'ai besoin de lui. D'un regard pour me permettre de tenir. Mais il reste obstinément absorbé par son sac. Je me plante devant le bureau.

 

- Messieurs, je vous demanderais de vous presser un peu ! Et vous préviendrez du retard de mademoiselle !

 

Ils répondent. Je sens ma tête rentrer dans mes épaules.

 

- Quant à vous… J'ai appris que vous ne dormiez plus dans votre dortoir ni même dans la Tour Gryffondor.

 

C'est donc ça ! Elle lui a dit que je découchais ! Soudain je me fige. Je sais ce qui va suivre mais je ne suis pas prête. Je ne peux pas…

 

- J'aimerais savoir où vous passez vos nuits !

 

Elle tape sur son bureau, me faisant sursauter. Que dire ? Que faire ? Je pourrais lui expliquer de nouveau qui je suis réellement, pourquoi je ne peux pas retourner là-bas…

 

« Sois proche de tes amis mais encore plus de tes ennemis »

 

Stacy veut que je revienne dans la salle commune. Alors je reviens. J'en apprendrais peut-être plus en étant dans la Tour.

 

- Je vais y retourner, dis-je.

 

- Ce n'est pas ma question ! tonne-t-elle. Je vous ai demandé « où » !

 

- De-ci delà.

 

Hors de question que je lui parle de mon placard. Ou encore de la salle sur demande. Je tiens à garder ces endroits libres. Je sais que je ne tiendrais pas longtemps entourée des amies de Stacy.

 

Je vois le professeur McGonnagall sonder mon regard. Elle est à la recherche de quelque chose. Je ne sais pas de quoi alors je me tais. Au bout d'un instant elle sort de ses pensées et me fait un signe de la main pour que je parte.

 

Quand je rentre dans le cours suivant, tous les élèves se tournent vers moi. Ils sont curieux. Ils aimeraient savoir. Seule Stacy garde les yeux vers le professeur. Je m'installe à ma table. Ce soir, je dois retourner dans un dortoir rempli d'ennemies.

 

Je sais que j'assiste aux autres cours mais je n'en garde aucun souvenir. Juste la terrible pensée de devoir aller de mon plein gré dans ce piège me donne la nausée. J'ai un haut de cœur. Le troisième de cet après-midi.

 

Un coup de coude me sort de ma catatonie. Je vois qui Peter qui fixe un point devant moi. Je suis son regard pour trouver un morceau de parchemin.

 

Que te voulait McGo ?

 

Je ferme les yeux avant de lui répondre.

 

Que je réintègre le dortoir.

 

J'hésite à écrire plus. La peur qui me serre les entrailles. L'envie de crier. De refuser.

 

Au lieu de ça, je le replie et le glisse vers lui discrètement. Sa respiration se bloque une seconde. Il a saisi toute la portée de ma phrase. Je n'avais vraiment pas besoin de rajouter quoique ce soit. Je le vois l'envoyer de l'autre côté de l'allée.

 

Dans un instant, Remus et James sauront. Je ne suis pas seule. Ils ne seront pas loin. Seulement en tant que garçons, ils ne peuvent pas venir dans le dortoir des filles au risque de voir l'escalier se transformer en un énorme toboggan. Mais ils ne seront pas loin.

 

Je décide de me concentrer sur le cours. Peter a besoin de gagner des points alors autant qu'il profite de mon malheur. Je lui adresse un petit sourire quand il se propose d'aller chercher nos ingrédients. J'observe son dos. Celui de Remus me coupe bientôt la vue.

 

James. Je baisse la tête tout en la tournant légèrement dans sa direction. Ses mains sont plongées dans ses cheveux. Comme s'il était sur le point de se les arracher. Ses poignets m'empêchent de voir son visage qui doit être pensif vu la tension qui règne dans ses épaules. Il bouge, prend quelque chose sur sa table. Le bout de parchemin.

 

Je ferme les yeux. Voilà ce qui le trouble. Se ferait-il du souci pour moi ? Mon cœur me dit « oui » alors que mon esprit tente de calmer mes ardeurs. Je ne dois pas espérer. Pas tant que je suis dans ce corps.

 

- Tiens !

 

Je relève les yeux vers Peter. Ses bras chargés de fioles.

 

- Pose ça là, dis-je doucement.

 

Il s'exécute et je commence. Mes gestes sont mécaniques. Le soulagement que j'aie connu vendredi soir a été de courte durée. Stacy a décidé qu'elle n'en avait pas fini avec moi.

 

C'est ainsi que quelques minutes avant le couvre feu, je me retrouve devant le portrait de la grosse dame. Une boule au ventre et la gorge sèche.

 

>>



29/06/2012
13 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 253 autres membres