Chez Mily

Chez Mily

E&T 24

<<

 

Sur le chemin de la Grande Salle, Lily ne parla pas. Elle se contentait de se toucher le front de temps en temps ou encore de me regarder discrètement. Je fis mine de ne rien voir afin de ne pas la troubler plus qu'elle ne l'était.

 

- Becky et Betty sont là ! dit Peter à qui Sirius avait expliqué la situation.

 

- Remus à toi l'honneur ! fit ce dernier.

 

- Et pourquoi donc ?

 

- Parce qu'elles ne craquent pas sur toi.

 

- Justement ce serait plutôt à toi ou à James de leur parler !

 

- Ou à Lily, répliqua Sirius avec un sourire. Il serait temps que tu commences à te rebeller et quoi de mieux que cette occasion ?

 

- Mais je…

 

Elle regarda tout autour d'elle avant de s'arrêter sur moi.

 

- On sera juste à coté de toi, lui murmurais-je.

 

Je la fis passer devant moi et nous nous installâmes l'un à coté de l'autre sur le banc, juste en face des jumelles. Comme rien ne venait, je pris doucement la main de la rouquine dans la mienne et la serrais doucement. Après une profonde inspiration, elle se lança :

 

- Dites les filles, je pourrais venir dans votre chambre ?

 

Elle rougit, verdit et enfin blanchit. Le traitement était en marche et elle risquait de fondre tant elle transpirait de peur. L'une des jumelles me regarda puis reporta son attention sur Lily.

 

- Moi, je suis pour !

 

- Idem ! Comme ça on pourra parler plus !

 

La laisser avec ces deux-là me sembla brusquement comme une mauvaise idée. Elles allaient en faire un monstre avant même d'avoir pu dire plop !

 

- Par contre, enchaînait la première, je ne sais pas ce que vont en penser tes anciennes « amies ».

 

- On se charge de ça, dit Sirius entre deux bouchées.

 

- Vous êtes au courant ? Ils sont au courant ?

 

- Oui, Lily nous a expliqué.

 

- Cool !

 

- La question maintenant est de savoir pourquoi vous ne nous avez rien dit ! siffla Sirius.

 

- Vous ne nous écoutez pas quand on parle !

 

- Parce que vous parlez de trop !

 

Lily pouffa de rire.

 

- Pas tant que ça puisqu'elles ne vous ont pas dit pour moi !

 

Sirius la regarda amusé avant de retourner à son repas. Je fis de même et me surpris à apprécier la compagnie des deux jumelles qui se firent un plaisir de divertir le repas. Au dessert, j'entendis pour la première fois le rire de Lily et je sus que j'avais fait ce qu'il fallait.

 

Le soir même, elles déplacèrent les affaires de la rouquine dans leur chambre. Nous ne les revîmes que le lendemain matin à la table du petit déjeuner les yeux cernés.

 

- On a discuté tard.

 

Ce fut la seule explication que nous obtînmes à ce sujet. Je passais les jours suivants avec Lily, discutant peu, travaillant beaucoup. Elle avait tellement l'habitude d'être seule qu'elle maintenait une distance entre nous. Et j'avoue que j'aimais ça. Contrairement aux autres filles, je n'avais pas l'impression qu'elle attendait quoique ce soit de moi et bien vite je me sentis à l'aise avec elle autant que je l'étais avec les Maraudeurs.

 

Comme ne manqua pas de me le reprocher Sirius, une semaine plus tard, au retour d'un entraînement de Quidditch :

 

- Tu ne voudrais pas arrêter de la suivre partout ?

 

- Je ne la suis pas partout !

 

- Ah oui ? Il n'y a qu'aux toilettes que vous vous séparez !

 

- Je l'aide !

 

Il pesta, se leva et se mit à arpenter la chambre de long en large.

 

- C'est juste que, depuis une semaine, nous n'avons pas fait une seule sortie maraudesque ! Nous n'avons même pas mis au point notre vengeance contre l'ancien dortoir de Lily !

 

Je me tournais vers lui.

 

- Ah ! Et maintenant pour que tu daignes prêter attention à ce que je dis, il faut que son nom apparaisse !

 

Je levais les yeux au ciel. Il en faisait trop par moment !

 

>>



06/05/2010
8 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 257 autres membres