Chez Mily

Chez Mily

KGI 7 : Sous contrôle

Et me voici de retour avec la saga de Maya Banks que j’affectionne tout particulièrement en ce moment : KGI.

  

     

 

 

   

Kelly Group International (KGI) : groupe d'intervention familial spécialisé dans les missions militaires à haut risque. Steele, chef d'équipe au KGI, est une énigme pour tout le monde dissimulant ses émotions derrière un masque de pierre. Maren Scofield, médecin volontaire dans une montagne reculée d'Amérique du Sud, est la seule à mettre son contrôle à rude épreuve. Il a beau refuser de se laisser aller à son attirance, personne d'autre que lui n'est autorisé à voler à son secours lorsqu'elle a des ennuis. Mais le secret que cache la jeune femme risque de bouleverser à tout jamais leurs deux vies, et Steele doit choisir qui, de la mission ou de la femme, aura le dessus sur son coeur.

 

  

 

 

 

Steele est par définition le type froid et calculateur que j’imagine très bien faire parti de ce genre de groupe. Il met ses états d’âme de côté, ne révèle rien de lui ou de ses pensées… Aussi j’avais hâte de voir ce que l’auteure ferait de lui.

 

Et ce tome ne m’a pas déçue, loin de là !

 

 
— Tu me rends dingue. Je t’ai dans la peau. Au plus profond de moi. Ça me gêne. Tu me distrais et ça m’agace. Donc on va coucher ensemble, comme ça j’arrêterai de fantasmer.
— Très franchement, c’est la pire proposition qu’on m’a jamais faite.
Steele haussa les épaules.
— Je ne suis pas du genre romantique, et après ? Bon, tu veux baiser ou pas ?
 

 

Eh oui, on vogue dans le romantisme bestial. Monsieur parle peu, mais va droit au but tandis que Maren se demande par quel hasard il s’est intéressé à elle.

 

Vivant au Costa Rica, il lui arrive bien évidemment des ennuis et en bon chevalier servant il fait tout pour abattre le dragon… Euh pardon, le méchant pour que sa belle puisse venir lui préparer la popotte dans sa cabane dans la forêt… Oups, je me suis de nouveau égarée.

 

Les deux personnages sont attachants, bien que j’ai trouvé l’évolution de Steele un brin trop rapide… J’aurais aimé qu’il reste plus bourru, l’ours mal léché que Boucle d’or apprivoise…

 

Une lecture avec relativement peu d’actions, mais qui fait du bien après l’ambiance du tome 6.

 

Merci à Aurélia Jane des éditions Milady pour m'avoir permis de découvrir ce livre.

Sortie 25 Septembre 2015 chez Milady

 



23/09/2015
1 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 253 autres membres