Chez Mily

Chez Mily

Le Club des Menteurs, T3 : Une séduisante espionne

J’avoue avoir eu un peu peur avec ce tome-là.

  

     

 

 

   

" Ne pas perdre de vue James Cunnington ". Telle est l'étrange consigne laissée par le père de Philippa Atwater qui a été capturé par les Français. Pourchassée par les sbires de Napoléon, la jeune fille profite d'une petite annonce pour trouver refuge chez Cunnington. Déguisée en homme et rebaptisée Philip, elle devient le précepteur du jeune garçon des rues dont le gentilhomme a fait son héritier. Très vite, elle se rend compte que James a des activités plutôt louches. C'est incontestablement un espion. Qui plus est, il ne serait pas étranger à la disparition de son père. Comment le faire parler ? Peut-être en usant de cette féminité qu'elle dissimule si soigneusement ? Mais n'est-ce pas un jeu dangereux quand on éprouve un désir brûlant pour celui qu'on tente de manipuler ?

 

  

 

 

 

Je ne suis pas fan des livres où l’héroïne se déguise en homme pour approcher le héros. Peut-être parce que dans beaucoup de cas, l’attirance est là et le pauvre héros se demande ce qui lui arrive, comment de chaud lapin hétéro, il peut se retrouver bouleversé par un homme.

 

Et là, l’auteur se retrouve à partir dans des palabres incessants, à croire qu’il a été payé au mot.

 

Mais je l’ai lu. Les deux premiers m’ayant plu, je me suis dit, allez fonce Marcelle ! (Non, je ne m’appelle pas Marcelle, c’est juste une expression… Juste pour que vous ne vous emballiez pas).

 

Et là, surprise ! Et une bonne, en plus : l’auteur n’est pas tombé dans ce piège, cette facilité que je trouve agaçante. La romance se créée petite à petite. Certains diront que c’est trop lent, mais personnellement j’aime voir les sentiments évolués, mûrir. La passion s’est bien, mais ça ne garantit pas le bonheur dans les coups durs.

 

James prend sous son aile ce qu’il pense être un gamin, tandis que Philippa tente de savoir si elle peut lui faire confiance. Il y a des quiproquos, des disputes… Encore un rythme qui m’a séduite, même si je le répète, pour certains le temps peut paraître long le temps qu’ils s’apprivoisent.

 



04/10/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 253 autres membres