Chez Mily

Chez Mily

Le diable s'habille en tartan

Après avoir vu des Écossais en kilt (miam miam) trainer en bas de chez moi, je me suis dit qu’une petite romance dans les Highlands serait la bienvenue.

  

     

  

 

 

   

Emmaline Marlowe est sur le point d’épouser le puissant chef du clan Hepburn afin de sauver sa famille de la ruine, quand Jamie Sinclair l’enlève. Ennemi juré de Hepburn, le ravisseur d’Emma est tout l’inverse de son fiancé : beau, viril, audacieux… Jamie s’attend à tomber sur une Anglaise timorée, pas sur une beauté troublante au caractère bien trempé. Les deux jeunes gens ne peuvent se permettre d’oublier qu’ils sont ennemis, pourtant leur attirance va troubler les règles du jeu.

 

  

 

 

 

Et j’ai eu beaucoup de mal à le lire. Le style était pourtant plaisant, mais j’ai trouvé l’histoire un brin trop simple. Surtout que dans ma tête, j’avais l’impression de l’avoir déjà lu. Du coup j’ai farfouillé dans ma mémoire et retrouvé le « coupable » : La captive du Highlander.

 

Et je n’ai eu besoin de relire que les premières lignes de ce dernier pour me souvenir avoir passé un très bon moment.

 

Pourtant Emmaline et son sacrifice sont “plaisants”, mais terriblement courant. La famille Marlowe, endettée et stéréotypée, difficilement attachante. Quant au fiancé, il est clair que c’est le fils du diable.

 

Le seul point qui m’a touché est l’histoire de Jamie, celle de ses parents plus exactement. Pour ce qui est du personnage en lui-même, je l’ai trouvé trop lisse. Un prénom bien trop doux pour un hors-la-loi, des réactions que je ne trouve pas en accord avec le reste…

 

Pour moi une déception qui m’a donné envie de relire La captive du Highlander.

 

Merci à Aurélia Jane des éditions Milady pour m'avoir permis de découvrir ce livre.

Sortie Octobre 2012, réédition en Mai 2015 chez Milady

 



10/06/2015
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 253 autres membres